[Blog] L'accès (informatique) à la culture

Tags: Divers


Bonjour à tous !

Depuis quelques temps, le gouvernement s’est employé à fermer des sites de téléchargement tels que zone-telechargement.com et d’autres encore.
C’est le sujet sur lequel nous allons parler dans cet article, c’est à dire les sites de téléchargement ainsi que l’accès aux contenus culturels tels que les séries, les films ou encore la musique.

Avant-propos

Avant tout, je tiens à préciser que le téléchargement illégal est une mauvaise chose. En effet, que ce soit de la musique, des films ou des séries, certaines personnes consacrent leur temps pour réaliser leurs oeuvres. Que cela soit par amateurisme ou leur métier, c’est bien souvent leur passion et ils ont donc besoin d’argent en contrepartie pour en vivre.
Tout travail mérite salaire n’est-ce pas ?
Cependant, cet article n’est pas là pour faire la morale et ce n’est pas le propos !

La fermeture des sites de téléchargement

C’est l’évènement déclencheur qui m’a poussé à réaliser cet article. En effet, petit à petit, les sites de téléchargement se voient obligés de fermer leurs portes.
En 2012, c’était megaupload qui fermait, ces derniers jours, des sites comme zone-telechargement, cpasbien et d’autres sont dans la tourmente. On peut également parler du site t411 dont on ne sait pas trop comment il est toujours ouvert malgré les changements réguliers d’extension du nom de domaine.
A ce propos, des gens essaient de profiter de la situation actuelle pour ouvrir leur propre site avec exactement le même nom de domaine (je parle ici de zone-telechargement) mais seulement l’extension qui change. Récemment encore, une nouvelle version de zone-telechargement a réouvert mais on ne sait pas qui sont les personnes l’ayant relancer, on ne sait donc pas si elles possèdent de mauvaises intentions ou non.

Les conséquences de ces “fermetures”

C’est notament sur Twitter que j’ai pu réaliser les impacts que pouvaient impliquer ces fermetures.

Edit 05 Février 2019: @TheFantasio974 ayant apparemment supprimé son compte Twitter, je partage donc une capture d’écran de celui-ci.

Réaction de @TheFantasio974
Réaction de @TheFantasio974

Le sous-entendu derrière ce Tweet est le suivant : pour accéder aux films (mais également aux séries, musiques ..), il faut de l’argent. Chose que certaines personnes ne peuvent malheureusement pas se permettre.
En effet, acheter ses films, séries et musiques entraîne une grosse implication financière de la part des consommateurs.

Les alternatives au téléchargement

Voyons donc quels sont les alternatives du téléchargement (illégal) ainsi que les coûts qui s’ensuivent.

La TNT

La TNT (abbréviation de Télévision Numérique Terrestre) donne déjà en effet un accès à un certain nombre de films et séries télévisées.
Cependant, cette solution est limitée de par les séries proposées mais également par les horaires de diffusion. Certes il est possible de les regarder ensuite en replay, mais ce n’est pas forcément l’idéal puisque bien souvent, ils ne sont disponibles que pour une durée d’une semaine.

Quel est le coût pour regarder la TNT ?

Bien souvent, vous regardez les chaînes de la TNT depuis une télévision, ce qui vous soumet à la redevance audiovisuelle. Cela implique donc un coût annuel de 139€ pour l’année 2017 en France métropolitaine.
En revanche, si vous ne disposez pas de télévision, la TNT sera alors pour vous accessible depuis internet et gratuitement.

Bien sûr, en plus de la redevance, vous permettez aussi le financement de ces films et séries via les différentes publicités qui encadrent (ou s’introduisent dans) vos programmes.

La VOD

VOD (abbréviation de Video On Demand), soit Vidéo à la demande en français. Cette solution intéresse de plus en plus de personnes et on y retrouve un certain engouement.

Parmi les principaux acteurs du streaming, on retrouve notamment:

  • Netflix
  • OCS (Orange Cinéma Séries)
  • Canalplay
  • Amazon Prime Video
  • HBO …

Vous avez donc un abonnement à payer qui vous permet de regarder de façon illimitée tous les films et séries présents dans le catalogue pour lequel vous payez. Si vous avez de l’argent, vous prenez tous les abonnements et vous pourrez alors regarder quasiment la totalité des films et séries et cela quand vous le souhaitez. Seulement, vous ne pouvez pas forcément vous permettre de payer tous ces abonnements de façon simultannée (en écrivant ces lignes, je me rends compte d’une chose un peu débile, il suffirait de résilier tous les mois votre abonnement pour aller chez un autre et alors disposer au final de toutes les séries car le premier mois est souvent gratuit).

Voici donc un petit récapitulatif des tarifs et catalogues de ces diverses offres.

Comparatif des principales offres
Comparatif des principales offres

Pour revenir sur le catalogue, il est difficile de trouver une offre qui vous corresponde totalement, les séries que vous regardez sont probablement réparties sur les différents fournisseurs. Voici un petit tableau issu du site capital.fr qui récapitule où vous pouvez retrouver les 20 séries les mieux notées sur Allociné.

Tableau issu de Capital.fr
Tableau issu de Capital.fr

Sans conteste, c’est bel et bien Netflix qui ressort gagnant de par la diversité de son catalogue. C’est également l’une des raisons pour laquelle les gens auraient tendance à se tourner vers Netflix. De plus, cela leur donne les moyens de créer encore plus de contenu original, c’est donc un effet boule de neige vraiment bénéfique pour cette plateforme !

Achat physiques

Nous n’allons pas forcément développer trop cette solution, en effet, les tarifs des DVDs et Blue-rays des films et séries est relativement plutôt très élevé. C’est notamment le cas des séries, cela revient très cher. En effet, une saison sortie récemment peut coûter environ une quarantaine d’euros.

De plus, vous achetez tous les épisodes de la saison d’un coup, vous perdez donc l’effet de hype et d’attente de sortie des épisodes. Et le pire de tout, c’est que vous risquez de vous faire spoiler.

En revanche, pour ce qui est des musiques, le prix d’un CD est similaire à l’achat d’un album sur des plateformes en lignes, c’est donc tout à notre aise :)

Bibliothèques

On y pense pas forcément au premier abord, mais les bibliothèques/médiathèques sont un bon moyen de pouvoir emprunter des DVDs et CD, les regarder/écouter puis les rendre à moindre coup. Pour ce qui est des séries, je ne suis malheureusement pas suffisament pas assez au courant mais dans les bibliothèques/médiathèques de taille moyenne, il n’y en a pas, peut-être dans les plus grosses structures !

Du côté de la musique

Là aussi, plusieurs plateforme sont en concurrences. Si vous voulez acheter un CD physique, son prix sera équivalent sur des plateformes telles que iTunes.
Sinon, on peut aussi retrouver des offres similaires à la VOD avec un système d’abonnement au mois (aux alentours de 10€). On retrouve par exemple le français Deezer, le suédois Spotify ou encore les américains tels que Apple Music, Tidal, le Groove Music Pass ou encore le Google Play Music.

Parmis ces différents acteurs, les tarifs et catalogues sont vraiment similaires, surtout entre les deux premiers qui sont arrivés avant sur le marché. Vous pouvez retrouver sur le site de numerama un excellent article les comparant.

Conclusion

D’un point de vue moral, le téléchargement (illégal) est forcément une mauvaise chose. Le métier de certaines personnes est de nous divertir, c’est normal que le fruit de leur production soit payant par les consommateurs.
On a donc vu dans cet article certaines solutions pour accéder à ces productions. La grande tendance actuelle est la VOD, avec notamment Netflix qui a vraiment réussi à percer (là où Steam avait réussi dans l’univers des jeux-vidéo). Ce qui est cependant regrettable avec Netflix est qu’il faut payer plus cher pour obtenir les séries en HD (ils diront sûrement de leur côté que ça demande plus de bande passante à leurs serveurs).

Et vous, qu’utilisez-vous au quotidien ?

Sources

Voici les différentes sources sur lesquelles j’ai puisé des informations pour réaliser cet article.

Commentaires