[Blog] 2019, Perspectives et objectifs

Tags: Divers


Bonjour à tous !

Vu que c’est la coutume, je vous souhaite une bonne année ! Même si entre nous, tous les “bonne année” de vive voix sont aussi hypocrites que les “Ça va ?” le matin sans même écouter la réponse.
Bref ce n’est pas le sujet, dans cet article, on va parler des perspectives et objectifs que je me fixe pour 2019.

Tout d’abord, je préfère parler d’objectifs plutôt que de résolutions. Tout simplement parce que des résolutions ne durent jamais, alors qu’avec des objectifs, on a un but concret et c’est bien plus motivant :)
Mais on est d’accord que sur le principe, c’est exactement la même chose !

Si vous avez un écran assez grand, le sommaire va vous montrer les sujets dont l’article va parler, sinon, je vous laisse découvrir tout cela au fur et à mesure.

Migration de mes serveurs

J’avais 2 serveurs chez OVH et KIMSUFI (donc 2 chez OVH vu que KIMSUFI leur appartient). Le premier était un VPS SSD1 2016 (seulement 10 Go en SSD par rapport à 2018) et le second un KS-1 pas très rapide.
Mon nouveau serveur est le KS-8 qui pulse malgré son absence de SSD. Après un mois d’utilisation, je n’ai aucun problème à déplorer.

J’ai donc déjà migré tout le KS-1 que j’ai déjà résilié (plus tôt je le fais, plus tôt j’arrête de le payer ^^). Pour le VPS, ça sera plus long parce que je l’ai depuis 2016 et j’ai pas mal de trucs dessus !

L’avantage de changer de serveur

Même si ça peut être un peu long de tout migrer (tout dépend de ce qu’on a en fait), l’avantage est qu’on repart sur un système propre. L’autre avantage (plus important selon moi) est que l’on peut s’assurer que tous les services que l’on utilise sont correctement sauvegardés avec une procédure claire de restauration !

J’essaie en effet de prendre note de tout ce que je fais, pour tracer les petites subtilités que l’on retrouve dans pleins d’installations.

Et je suis encore vieux jeu, je n’utilise pas encore de container même si ça pourrait me simplifier la vie. Il faudrait par contre que j’essaie plus en profondeur ces technos (étudier les impacts au niveau sécurité notamment).
Chose qui en revanche ne change pas, je continue mes sauvegardes sur mon disque à la maison, disque que je peux commander à distance, c’est ce que l’on va voir dans le prochain paragraphe !

Domotique, Gladys, Home Assistant

Depuis quelques mois, j’ai une instance de Gladys sur mon Raspberry Pi (enfin un de mes 5 Raspberry).

Sur ce Raspberry est notamment branché mon disque dur externe de sauvegarde. Ce disque est branché sur une prise 433 MHz que je peux donc allumer depuis n’importe où. L’intérêt ici est de ne pas laisser le disque dur alimenté en permanence et donc économiser de l’énergie mais aussi de préserver le disque et de le protéger d’éventuelles surtensions.
Il ne reste plus qu’à allumer la prise, faire les sauvegardes puis l’éteindre à nouveau !

Jusqu’à il y a peu, j’utilisais donc Gladys qui fonctionne pas trop mal malgré des petits plantages. Le défaut majeur (d’un point de vue totalement subjectif) est que ça utilise du Javascript et nodejs, bref 2 technos que je n’apprécie vraiment pas.

J’ai donc récemment installé Home-assistant fait en python mais je manque actuellement de recul pour en parler. J’y reviendrai sûrement dans un article si ça me plait et que j’arrive à en faire ce que je veux :)

Station météo maison

Je suis abonné au magazine MagPi et j’y ai trouvé une excellente idée de projet: une station météo maison contrôlée avec un Raspberry ! La station va gérer la température, l’humidité, la pression, l’orientation et la vitesse du vent, la quantité de pluie tombée.

Bref je vais être comme un gamin et je vais en faire une série d’articles dans l’année, du moins je l’espère !.

Recalbox

Le Père Noël m’a offert un Raspberry Pi 3 avec 2 manettes de SNES pour en faire une Recalbox. Je ferai un petit article à ce sujet prochainement, j’ai vraiment été conquis par la simplicité d’utilisation de cet OS !

Rejoindre le collectif CHATONS

Je possède actuellement 3 serveurs distants (dont 2 que je vais fusionner dans le troisième) et j’ai un Raspberry qui tourne chez moi uniquement pour mes besoins d’auto-hébergement. Être administrateur système (sysadmin) est quelque chose que j’aime faire (je le ferai pas sur mon temps libre sinon), du coup, je me dis que je pourrai en faire profiter les autres.
Le collectif CHATONS (Collectif des Hébergeurs Alternatifs, Transparents, Ouverts, Neutres et Solidaires) semble parfait pour ce cas. Il faut savoir que j’héberge déjà une instance de searx disponible (article sur searx ici) ainsi qu’un serveur git dont l’inscription est ouverte à tous. Etre membre des CHATONS permettrait de formaliser tout ça et de donner de la visibilité pour ceux qui auraient besoins de certains services que j’héberge.

Mes critères sur le choix des services que j’héberge sont les suivants:

  • Open-Source: c’est la base pour savoir ce que j’installe et si je veux faire des modifications dessus
  • Un minimum d’activité sur le développement du service sauf sauf si celui-ci a atteint un niveau satisfaisant en terme de fonctionnalité et stabilité (rainloop par exemple est totalement fonctionnel même s’il manque la gestion de tri des mails)
  • Une installation pas trop barbare (un minimum de doc et pas trop de dépendances)
  • Une sauvegarde des fichiers de données et/ou de bases de données permet une restauration sur une nouvelle installation (en cas de changement de serveur ou après un crash du disque dur par exemple)

Sport

2018 a été une année ou je fus trop fainéant, je vais me remettre sérieusement à la course et au vélo et pourquoi pas au badminton !
Actuellement, je fais uniquement de la route, j’ai donc profité des soldes pour acheter un nouveau vélo de route pour remplacer mon vieux VTT.

J’ai aussi hésité à acheter une trottinette. Je suis à 5km de mon lieu de travail dont 5km de plat et 4,5km le long du canal du midi. Les trottinettes électriques n’ont pas encore une autonomie suffisante selon moi et la trottinette non-électrique qui m’avait plu à Décathlon était à 160€ … À voir si je vais pas venir en vélo mais je mets presque le même temps en métro et ça m’évite d’arriver en sueur ^^

Conclusion

Je ne vais pas m’étendre plus sur ce que je viens de dire, j’ai pas mal d’idées en tête, j’ai hâte de voir ce que ça donnera :)
Et vous, vous avez des projets qui vous tentent également ? Des sujets que vous voudriez que j’aborde ? N’hésitez pas à en parler dans les commentaires !

Commentaires




Ailleurs sur le Web


aeris 🏳️‍🌈 sur Twitter : "Vu que le sujet revient à nouveau avec la conférence Google, un petit « Sco pa tu manaa » sur les GAFAM et la vie privée. ⬇️" / Twitter

Petit post d'@aeris sur les GAFAM. Ca fait plaisir de voir encore des gens sur Terre :)

via Shaarli le 15 octobre 2019

Bonnes pratiques de sécurité pour les conteneurs logiciels - Global Security Mag Online

La sécurité et Docker, des mots incompatibles ... Si vous lisez l'article, le fond est mieux que la forme, je vous rassure.

via Shaarli le 14 octobre 2019

Votre terminal n’est pas un terminal : Introduction aux flux | Xavier Coadic

Excellent article, je rajouterai tout de même que: In case of this >file 2>&1 we are doing redirection of stdout (1) to file, but then also telling stderr(2) to be redirected to the same place as stdout ! source

via Shaarli le 14 octobre 2019

Généré avec openring