[USB-C] Vers une normalisation du connecteur ?

Tags: Réflexion Divers


Bonjour à tous,

Depuis plusieurs années, on entend régulièrement parler d’un chargeur unique à base d’USB-C pour l’ensemble des téléphones portables. Les constructeurs seraient alors obligés de se conformer à ce chargeur unique pour leurs nouveaux téléphones. Dans cet article, nous allons voir les enjeux liés à cette éventuelle obligation.

L’USB dans tous ses états

Tout d’abord, voyons un peu de quoi il s’agit quand on parle d’USB-C. On commencera par voir la norme puis les connecteurs.

Les normes USB

Avant de parler d’USB-C, parlons donc un peu de la norme USB. USB vient de Bus Universel en Série en français. C’est la norme d’un bus informatique qui permet de connecter des périphériques.

L’USB 1.0 est sortie en début d’année 1996 et l’USB 3.1 (depuis renommé en USB 3.1 Gen 2, à vos souhaits) est sorti en milieu d’année 2014. Il y a presque 20 ans d’écart entre les 2 normes, ce qui se traduit par des performances ayant bien évoluées. On est passé de 1,5Mbits/s avec l’USB 1.0 à 10Gbits/s avec l’USB 3.1. Récemment (sorti en 2019), l’USB 4 permet de supporter jusque 40 Gbits/s.

Les connecteurs USB

Les connecteurs USB sont les pendants de la norme USB. Ils sont la partie Hardware de la norme associée.

Un connecteur USB pour les gouverner tous
Un connecteur USB pour les gouverner tous

On ne va pas entrer dans les détails, mais les connecteurs continuent d’évoluer au fil du temps. Aujourd’hui, celui qui nous intéresse le plus est l'USB Type-C (USB-C). Il s’agit un connecteur USB qui existe depuis le milieu de l’année 2014 (on va donc bientôt fêter ses 7 ans). C’est un connecteur réversible, c’est-à-dire qu’on peut le brancher dans les 2 sens. Fini le temps où on essaie de brancher un câble USB à l’envers …

Dès sa conception, l’objectif de l’USB-C est de remplacer les connecteurs USB précédents. Par conséquent, sa taille est relativement petite et il est destiné à de nombreux usages: transfert de données, DisplayPort (audio, vidéo), USB Power Delivery (alimentation électrique) …

De part son intégration du DisplayPort et de l’USB Power Delivery, l’USB-C est très pratique pour connecter en un seul câble un PC portable à un dock (auquel serait relié plusieurs écrans, l’alimentation, un câble Ethernet ainsi qu’une souris et un clavier).

Il est à noter que si vous voyez un port USB-C sur un appareil, toutes ces fonctionnalités ne seront pas forcément disponibles (par exemple sur votre PC portable, on ne pourra pas forcément le recharger depuis ce port).

Malgré sa petite taille, l’USB-C possède 24 pins. Dans la norme, chaque PIN possède sa propre utilité, ce qui permet de rendre possible tous les usages que nous venons de voir.

Les 24 pins de l'USB-C
Les 24 pins de l'USB-C

Normes et connecteurs

L'USB 3.1 est supporté par les connecteurs USB-A SuperSpeed, les connecteurs USB-B SuperSpeed et les connecteurs USB-C.

L'USB 4 quant à lui n’est supporté que par les connecteurs USB-C.

Le connecteur USB-C prend en charge les normes 2.0, 3.0, 3.1 et 4.0.

Si on prend un câble USB Type-C 3.1, on peut donc monter jusque 10Gbits/s et une alimentation jusque 20V à 5A (donc jusque 100W). Bref, entre toutes les normes et tous les connecteurs, c’est un sacré joli bordel que l’on pourrait résumer avec le XKCD 1892.

Les câbles USB selon XKCD
Les câbles USB selon XKCD

Un chargeur unique

Vous l’avez sans doute déjà expérimenté, vous avez besoin de recharger votre smartphone et vous demandez à vos collègues ou votre entourage un chargeur ou un câble. Manque de bol, ce n’est pas la bonne connectique, entre le micro-USB, l’USB-C ou le Lightning (un connecteur créé par Apple et donc présent sur ses appareils), il y en a pour tous les goûts !

Ce sujet n’est pas nouveau. En 2009 déjà, la Commission européenne souhaitait déjà harmoniser les chargeurs des téléphones. Depuis, le sujet n’a jamais réellement avancé même s’il est revenu quelques fois sur le devant de la scène.

Le 30 janvier, le Parlement européen a voté (à 582 voix contre 40) une résolution demandant à la Commission européenne de prendre des mesures d’ici juillet à propos de l’adoption d’un chargeur unique pour les smartphones dans toute l’Union européenne.

Au-delà de faciliter la vie des consommateurs, selon le Parlement, il existe désormais un besoin urgent d’un règlement afin de réduire les déchets électroniques. Ces déchets représentent (selon les chiffres du Parlement européen) par moins de 50 millions de tonnes de déchets électroniques dans le monde. Ce vote fait suite à un autre vote de novembre 2020 traitant droit à la réparation. Le but étant de réduire tous ces déchets électroniques et de consommer de façon plus intelligente (ne pas remplacer un objet quand il est simplement réparable).

Les avantages de l’USB-C en tant que chargeur unique

Les avantages sont nombreux. Si tout le monde possède le même chargeur, on peut se prêter les chargeurs au besoin. En cas de changement d’appareil, il n’est surtout plus nécessaire d’avoir un nouvel adaptateur, l’ancien étant tout à fait compatible.

Cela voudra dire qu’il ne sera plus nécessaire de fournir des chargeurs de téléphones de façon systématique. Chose que Apple a déjà commencé à faire l’année dernière (mais avec sa propre connectique, le Lightning) puis Samsung en ce début d’année (après s’être moqué d’Apple …). La raison avancée par les constructeurs est la réduction des déchets. Cela leur permet également de réduire les coûts avec des boîtes de téléphones plus petites (donc plus de téléphones par conteneur par exemple), point qui est bénéfique pour leur argent mais également l’environnement. En revanche, les sites spécialisés de tests de ce genre d’appareils continuent de mettre cette absence de chargeur dans les points négatifs, bref, ils sont spécialistes

L’USB-C, comme on l’a vu plus haut, permet de faire passer des débits proches de 40Gbits/s, d’alimenter des appareils jusque 20V à 5A, c’est donc un excellent candidat pour être le connecteur associé à ce chargeur unique.

Les inconvénients de l’USB-C en tant que chargeur unique

Toute solution a ses avantages, mais aussi ses inconvénients.

Le principal inconvénient revient à dire que le chargeur unique est un frein à l’innovation (point défendu par Apple).

Cela est tout à fait vrai dans le sens où ce genre de technologie est voué à être remplacé par la suivante. On aura en effet un jour de l’USB-D (nom tout à fait spéculatif !) qui aura de nombreux avantages face à l’USB-C, mais le passage à ce futur USB-D en Europe se verra ralenti par ces mesures.

Une telle mesure empêcherait également la recherche, l’innovation et la construction de solutions propriétaires comme a pu l’être le Lightning qui était relativement révolutionnaire à sa sortie. Cela dit, que les différents acteurs se penchent sur le même sujet permet d’aboutir à de belles chose que c’est le cas avec l’USB-C (étaient de la partie Apple, Dell, Foxconn, Intel, Microsoft et Texas Instrument entre autres …).

Enfin, de par sa nature creuse (à la différence du Lightning), l’USB-C reste relativement fragile et peut s’écraser. Cela dit, rien ne nous empêche d’y faire un minimum attention.

Le cas Apple

La principale entreprise contre cette mesure est évidemment Apple puisqu’elle revendique équiper plus d’un milliard d’appareils en Lightning. Selon Apple, un changement aurait des conséquences catastrophiques en termes de déchets électroniques (puisque tout le monde devrait changer de connectique).

USB-C à gauche et Lightning à droite
USB-C à gauche et Lightning à droite

L’hypocrisie d’Apple est assez risible dans le sens où elle refuse un chargeur unique entre tous les constructeurs car le Lightning est déjà très implémenté. Ce qui est d’autant plus dommage car ils ont participé au développement et à la création du connecteur USB-C.

Concernant les autres constructeurs, il n’aura pas été nécessaire d’instaurer une telle mesure pour qu’ils passent sur l’USB-C. Au final, Apple pourra toujours bouder l’USB-C sur ces iPhone en ne proposant par exemple que la recharge par induction dans le futur.

Le véritable texte et les médias

Fin janvier, quand j’ai vu dans les médias qu’un chargeur unique allait enfin voir le jour sur les smartphones en Europe, ça m’a fait rigoler. En effet, sur aucun article, je ne voyais mentionner si l’USB-C allait devoir être présent sur le téléphone et/ou sur l’adaptateur secteur, aucune mention pour les tablettes et autres appareils électroniques.

J’ai donc rapidement conclu sur l’inutilité d’une telle mesure. Pourquoi avoir un chargeur unique sur les téléphones si les casques, tablettes, etc… peuvent encore avoir un autre type de connecteur ? J’ai donc un peu cherché et j’ai fini par tomber sur le texte en question, adopté par le Parlement que vous pouvez retrouver ici.

Le texte ne se limite en effet pas aux téléphones mais vise à définir:

une norme de chargeur universel pour les téléphones mobiles et autres équipements radioélectriques de petite et moyenne taille

Le texte voté est une demande du Parlement à la Commission de trouver une solution d’ici juillet 2020 pour tous les petits et moyens équipements (en taille), et ça change tout par rapport à ce que j’ai pu lire dans la presse. En effet, avec le nombre croissant de petits objets/gadgets fonctionnant avec une batterie, il me semble indispensable de les inclure dans cette problématique. De plus, ces objets pourraient également être vendus sans adaptateur et sans câble. Selon moi, ce point devrait être inclu dans les futurs textes avec un prix réglementé des câbles et adaptateurs secteurs.

Enfin, dans les années 2010, il existait déjà une obligation pour les constructeurs de proposer un moyen de recharger via micro-USB mais c’était également possible via un adaptateur vers micro-USB. Il faudra donc que cette future normalisation soit un peu plus restrictive pour éviter de si simples contournements.

Conclusion

L’USB-C est un connecteur USB apparu il y a déjà plusieurs années et qui commence réellement à se démocratiser. L’intérêt de limiter tous ces câbles et adaptateurs devient de plus en plus important avec la multiplication des appareils qui nécessitent d’être rechargés.

Selon moi, au-delà de normaliser un chargeur universel, il faudrait voir un peu plus grand. On pourrait en effet remplacer (petit à petit) tout ce qui est câbles HDMI, câbles (mini) DisplayPort, câbles Ethernet, etc…, par de l’USB-C. En effet, les débits le permettent et on aurait alors à terme uniquement besoin d’un câble USB-C <-> USB-C pour relier 2 appareils, que ce soit pour de l’audio, du numérique, du transfert de données … Le principal défaut à cela est que dans la réalité un nouveau connecteur verra le jour avant que l’USB-C soit implémenté absolument partout, il faudrait alors tout recommencer.

Ce cycle sans fin semble ne pas avoir de solutions miracles, mais il faut saluer les tentatives faites en faveur de l’environnement et qui par la même occasion nous simplifient la vie au quotidien.

Commentaires




Ailleurs sur le Web


La Corée du Nord, ses pirates d'élite et son cybercrime organisé

Article très intéressant. Pour ceux qui s'étonnent de la créativité et de l'intelligence montrée par ces pirates qui vivent dans un pays où la censure est légion, j'imagine que ça vient du fait qu'ils n'ont pas de temps à perdre sur les…

via Shaarli le 27 juin 2021

Twitter - CO2, nucléaire ...

Pendant ce temps, de plus en plus de gens sont "convaincus" (parce qu'on leur a dit, pas du fruit de leur réflexion) qu'il faut fermer les centrales nucléaires ... Et le pire, c'est que ce sont majoritairement des gens qui se disent …

via Shaarli le 27 juin 2021

L'art de choisir et gérer ses mots de passe.

Un article (très) complet sur le choix des mots de passe. L'article traite évidemment de l'intérêt d'utiliser un gestionnaire de mots de passe !

via Shaarli le 14 juin 2021

Généré avec openring


Recettes de gourmands


Pizza poulet curry

Une pizza plus estivale, mais qui sait rester gourmande !

via cooking.pofilo.fr le 31 mai 2020

Fajitas

A manger avec les mains, évidemment !

via cooking.pofilo.fr le 24 mai 2020

Pad Thai

Une recette longue mais qui reste relativement simple qui devrait ravir tous les gourmands !

via cooking.pofilo.fr le 17 mai 2020

Généré avec openring